En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Club BD

Top 10 de Chloé Cazard

Publié le mercredi 25 mai 2016 09:39 - Mis à jour le mercredi 25 mai 2016 10:54

Top 10 de Chloé Cazard

Numéro 10 : Gaston Lagaffe

J’imagine que vous connaissez tous Gaston Lagaffe. Mais si, ce personnage de Franquin, employé à la rédaction de Spirou, et dont le but est de tout faire SAUF travailler au bureau ! Je le met dans mon top 10 parce que c’est une série géniale, qui a créé des personnages cultes et qui m’a occupée des après-midis entières. Comme pour Calvin, je n’arrête pas de rire bêtement quand j’en lis une, tellement les inventions stupides de Gaston, ses animaux domestiques ou ses bêtises qui font enrager Prunelle sont drôles. Voilà, c’est un classique qui ne vieillit pas et c’est ainsi que je clôture mon top 10.

 

Numéro 9 : Undertaker 

Jonas Crow est un croque-mort dans une Amérique aux ambiances de western. Les gens ne l’aiment pas beaucoup, mais ça ne le dérange pas : il préfère la compagnie de son vautour « apprivoisé », Jed. Il se voit confier une mission très simple, convoyer le cadavre d’un riche propriétaire minier... Si on oublie le fait que l’homme en question a, avant de mourir, échangé tout ce qu’il possédait contre de l’or, qu’il a ensuite avalé. Poursuivi par une horde de mineurs que l’avare avait exploité toute sa vie durant, notre « undertaker » va avoir bien du mal à remplir sa mission...

Je ne suis pas très « western » en terme de BD, et les dessins me rebutaient un peu au début, mais je me suis vite laissée emporter par le scénario haletant. On a vraiment envie de savoir ce qu’il advient de cet étrange personnage principal avec lequel on n’est pas au bout de nos surprises ! J’aime tout particulièrement ses citations revisitées de l’Évangile : « Dieu a dit : Tu éviteras de faire chier un type qui braque du calibre 44 sur toi."

 

Numéro 8 : Les Campbell

Chez les Campbell, on est pirates de père en fils... Et surtout en fille, puisque Campbell élève seul ses deux chéries, Itaca et Geneva. Retiré du vaste commerce de la piraterie après la mort de sa femme, notre héros va cependant se faire rattrapper par son passé, car la légende qu’il a incarnée jadis ne s’oublie pas si vite...

Des histoires de pirates, on en connaît tous. Mais celle ci a un petit quelque chose en plus, grâce à son humour décalé, à sa narration tantôt légère, tantôt dramatique, à ses personnages drôles et attachants... Une BD qui plaira aux jeunes comme plus vieux !

 

 

Numéro 7 : Dreamland

Dans ce drôle de manga français, le monde des rêves dans lequel nous évoluons n’est pas tout à fait comme on se l’imagine... Peuplé de créatures étranges comme les seigneurs cauchemars ou les rois des rêves, c’est un univers loufoque et sans limite. Si la plupart d’entre nous le visitent en tant que « rêveurs », certains, en vainquant leur pire cauchemar, deviennent des « voyageurs », conscients de rêver et donc libres de faire ce qu’ils veulent, et acquièrent un pouvoir en lien avec leur ancienne peur. C’est ainsi que Terrence, un lycéen de 18 ans, devient suite à un cauchemar un des rares contrôleurs du feu, au pouvoir redouté... Même s’il ne sait pas du tout s’en servir. Commencent alors pour lui des aventures mouvementées, tant à Dreamland que dans la vraie vie, où il sera rejoint par une flopée d’autres personnages qui lui en feront voir de belles.

On est vite fascinés par les inventions étranges de l’auteur, tant au niveau des objets que des différents royaumes, et par les histoires toujours plus absurdes dans lesquels les héros se retrouvent embarqués. J’ai trouvé ce manga très drôle et addictif.

 

Numéro 6 : Roi ours


Pour Apaiser la déesse Caïman, le chaman offre sa fille Xipil en sacrifice. Mais celle-ci est sauvée par Roi Ours, une autre divinité, qui décide de la prendre pour épouse pour lui éviter la mort. Une union qui ne sera pas approuvée de tous...

C’est une très belle histoire mélangeant drame, amour et magie indienne, très poétique, accompagnée de dessins splendides. La forêt qui sert de décor nous plonge dans un cadre mystique dans lequel les divinités évoluent. J’ai beaucoup aimé cette BD, et à la fin (c’est un projet en un tome), j’avais très, très envie d’une suite.

 

Numéro 5 : Siegfried

 

Des amants poursuivis dans la nuit enneigée par un cavalier masqué. Un mystérieux personnage négociant informations et légendes à une vieille sorcière espiègle. Une étrange créature recueillant un enfant qu’il élèvera dans l’ignorance des Dieux.

Ainsi commence une BD au charme envoûtant qui nous emmène suivre les aventures du jeune garçon, Siegfried, dans sa quête des autres hommes et de la vérité.

Reprenant des personnages de la mythologie Viking comme Fafnir, Odin et les valkyries, l’auteur nous offre une magnifique trilogie, emplie de mystère et de magie, et illustrée d’une main de maître.

 

 

Numéro 4 : Calvin et hobbes

 

Les aventures d’un petit garçon de six ans, Calvin, ayant un don pour les inventions farfelues, les plans machiavéliques et les remarques ironiques balancées à ses parents. Il est accompagné de son tigre en peluche, Hobbes.

Ah, grand, grand classique ! Je ne peux pas ouvrir un album sans exploser de rire toutes les deux minutes. Il faut dire que Calvin a le sens du spectacle ! Il fait subir à ses parents et aux adultes en général toutes les crasses que nous n’aurions pu imaginer dans nos rêves les plus fous, et nous emmène dans son imagination débordante qui le transforme tantôt en T-Rex, en Spationaute ou en justicier masqué.

Mention spéciale aux monstres qui négocient sa venue sous le lit quand il éteint la lumière.

 

Numéro 3 : Freaks Squeele

 

Bienvenue à la FEAH, université pour super-héros ! Vous y apprendrez à gérer les situations les plus dangereuses et à sauver le monde en toutes circonstances ! Nous suivons les aventures d’un sympathique trio arrivé dernier au classement d’entrée, mais bien décidé à décrocher des diplômes.

L’histoire est loufoque, les personnages sont très travaillés, les dessins sont jolis, bref, on passe un très bon moment pendant la lecture ! On s’attache vite à notre bande de bras cassés, et l’intrigue cache assez de mystères pour nous tenir en haleine.

 

 

Numéro 2 : Le Sculpteur

David Smith est un jeune sculpteur qui a du mal à se faire connaître. Il a des milliers d'idées, mais il n’arrive pas à les réaliser, faute de temps et de moyens. Un jour, la mort vient lui parler. Elle lui propose le marché suivant : David sera capable de créer des sculptures à l’infini, mais en échange, il n'aura plus que 200 jours à vivre...

C'est une BD vraiment magnifique. Elle est assez longue, mais je l'ai finie en une soirée : je ne pouvais plus m'en détacher. J'ai ri, j'ai pleuré, je suis restée plusieurs minutes devant certaines illustrations... L'histoire est vraiment prenante, et portée par un très beau dessin, tout en nuances de bleu et de gris.

A dévorer en une soirée.

 

 

Numéro 1 : Blacksad

 

Ma série de BD préférée. (Surtout le 4 : L’Enfer, le silence). Elle met en scène un chat noir détective dans le New York des années 50.

J’adore le dessin à l’aquarelle, le fait que les personnages soient représentés par des animaux, et la qualité du dessin est pour beaucoup dans la première place de cette BD. Mais le scénario n’est pas en reste, avec son ambiance « film noir » et le sarcasme de certaines répliques.

À lire encore et encore.

Pièces jointes
Aucune pièce jointe