En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Archives

Avril 2014 : Rencontre avec Carole Martinez

Par VINCENT ESTANOVE, publié le mercredi 4 mars 2015 11:51 - Mis à jour le mercredi 4 mars 2015 11:51

Trois classes ont rencontré l’écrivaine : 205 ; 216 ; 1L1 soit 92 élèves avec deux professeurs.

Le thème du débat était : « Portraits de femmes en littérature »

Une rencontre avec un écrivain ça se prépare tout au long d’une année…

Il y a d’abord la présentation aux élèves de notre partenariat avec le PJE en octobre. Les élèves sont surpris : « on » les invite à écrire, ensuite « ils »  vont pouvoir lire et juger des écrivains débutants et enfin ils vont pouvoir rencontrer « un grand écrivain ».

Les trois classes concernées par cette rencontre avaient lu des extraits de plusieurs romans de

Carole Martinez dont « Le cœur cousu » et « Du domaine des murmures ».

La rencontre a débuté par un accueil personnalisé proposé par 6 élèves qui ont lu en un « murmure » à 6 voix des extraits des livres de Carole Martinez.

Une introduction surprenante qui a laissé place à une courte présentation de l’écrivaine faite par les élèves eux-mêmes.

Le ton était donné…celui de la confidence…

Les questions ont fusé tant sur les recherches faites par l’écrivaine pour l’écriture de ses romans que sur les anecdotes qui émaillent ses récits.

Les réponses surprennent les élèves :

-… « J’ai fait beaucoup de recherches car j’ai besoin de savoir…Les mouchoirs, au 12e siècle, ça n’existe pas….Les recluses : les femmes se font emmurer dans 1m2 ! La recluse priait pour les autres et les gens lui jetaient du pain…puis, un jour, ils ne l’entendaient plus !...

-…« C’est ma grand-mère qui m’a élevée dans un tout petit espace…elle me racontait des histoires. C’est là que j’ai vu que les histoires fusaient à partir d’un minuscule espace…. »

Place ensuite aux questions qui portent sur l’écriture d’un livre.

-« …on écrit un livre pendant 14 ans et le livre vit 2 mois… » -QUOI ?

…sur son personnage préféré « Bérangère » -POURQUOI ?

…sur la place de la religion dans ses livres «  ma grand-mère était  une sorcière…  -COMMENT ?

Carole surprend son auditoire, le charme, l’emmène où elle veut grâce à ses talents de comédienne et de conteuse.

Les élèves sont sortis abasourdis, subjugués. Ils étaient intarissables et la rencontre aurait pu durer une heure de plus tant les questions étaient inépuisables.

La rencontre s’est terminée par des échanges personnels avec les élèves et par la dédicace de ses romans. 

          

Nous avons vécu un très grand moment, un moment magique car Carole Martinez est elle aussi un peu sorcière, une « sorcière bien aimée » et nous, on aime les sorcières !

Sylvaine SERRE 

Catégories
  • Prix du Jeune Ecrivain